LE BAR À JUS DE KILUCRU
Bonjour!

LE BAR À JUS DE KILUCRU

UN FORUM SYMPA, OUVERT ET INFORMÉ, AXÉ SUR LA RECHERCHE ET LA DISCUSSION DES MODES ALTERNATIFS DE SANTÉ PHYSIQUE, MENTALE ET SPIRITUELLE, PAR LES PRODUITS NATURELS, LES TECHNIQUES PSYCHO-ÉNERGÉTIQUES, L'ALIMENTATION SAINE, VIVANTE OU CRUDIVORE.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Conscious Eating – G. Cousens on Overeating

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
moi-kilucru

avatar

Messages : 5846
Date d'inscription : 24/11/2008
Localisation : The Best in the West, MTL, QC

MessageSujet: Conscious Eating – G. Cousens on Overeating   Jeu 18 Juin - 17:40


For many people, eating may be a mechanism for suppressing a variety of feelings...

some overeat in a conscious effort to self-destruct.

Overeating is a way of numbing oneself to life.

The art of conscious eating is learning how to eat just the right amount of food to maximize every aspect of our lives. It is not a deprivation or minimal-eating diet. It is a pattern of eating that adds to our wholeness.

The key to timing, however, is knowing when one is actually hungry and thirsty so one learns to eat and drink only then.

How much one eats can dramatically affect how well one functions with a particular food. If one eats too much of any food, no matter how healthy it is, one will not get accurate information about that food.

In America, there is such an abundance of food that people are literally eating themselves to death.

For some, overeating is a general, all-purpose way to stuff feelings of sadness, anger, rejection, fear, anxiety, and loneliness or to numb themselves to feelings and life in general.

Overeating may also keep re-creating feelings of guilt and low self-esteem. It is a great way to punish or be angry with oneself. Some even use overeating as a form of slow suicide.

(can also be) compensation for, and avoidance of, their fear or starving again.

Chronic overeating patterns usually fade away when dysfunctional thoughts associated with food are dissolved.

Live foods have so much nourishment in them that considerably less food is needed to get the same amount of nutrition. Needing less food for optimal nutrition, however, forces us to observe whatever food compulsions we may have. If we compulsively need to eat more food and the body actually needs less food, it becomes increasingly harder to deny this contradiction. Many negative thoughts may arise when beginning to eat less, particularly on a raw-food diet or when fasting. Because of the highly energetic qualities of raw food, it seems harder to suppress feelings when eating it compared to overeating cooked and nonvegetarian types of foods to numb ourselves to life. On raw foods, repressed emotions and thoughts seem to be more easily released by the body-mind complex. In the Ayurvedic section, I will point out that sweet foods may create the illusion of fullness and a false contentment or good feeling.

The idea that we can eat away our troubles is an illusion compounded on illusion. Unfortunately, many become addicted to this double illusion.

Once food compulsions and transferences are resolved and we overcome chronic overeating and lose weight, then the next subtle energy center and awareness issues often come to the surface. These are issues of sexuality and creativity.

Research suggests that excessive eating causes oxidative stress to the system, which results in free radical damage to the tissues and an increase in cross-linking of the active protein in the tissues and cells so that they no longer function properly (a sign of aging).

Eating a dietary program that is low in protein and total calories helps the body fully assimilate what is eaten. This way of eating creates a minimum metabolic by-products such as free radicals.

Overeating in general, especially of excess protein, and eating late in the evening are two sure ways to make the mind and body go numb.
Not overeating raw foods is itself another way to conserve enzymes.

Not overeating is what I call the art of conscious eating. Researchers have shown that not overeating increases longevity. (Paavo Airola, ph. D.) believed that overeating of even health foods was one of the main causes of ill health.

Not overeating results in optimal health and not malnutrition. Not overeating in our society is eating what need rather than what we desire of that we which we are addicted.

From what we know about the importance of enzyme preservation, not overeating, especially of raw foods, less frequent meals, no snacking between meals, and fasting are effective ways to conserve enzymes and thus build and maintain a high quality of vitality and healthy longevity.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
moi-kilucru

avatar

Messages : 5846
Date d'inscription : 24/11/2008
Localisation : The Best in the West, MTL, QC

MessageSujet: Re: Conscious Eating – G. Cousens on Overeating   Sam 20 Juin - 13:49

quand je vois constamment, dans tous les livres que je lis sur le pH ou autre, qu'il est hautement conseillé de moins manger, de ne pas atteindre la satiété, etc., que c'est meilleur pour la santé et la longévité, et que je vois le petit groupe des 811 nous répéter ad nauseam et sans explication que je puisse comprendre, qu'il faut manger plus, toujours plus! vraiment, je suis sciée! scratch scratch silent duh!

il semblerait, apparemment, selon eux, qu'on doive manger le max de calories pour obtenir le max d'énergie et donc de forme physique et mentale!!! éviter la fatigue et la déprime, au fond, si j'ai bien compris le message.... Shocked

ce à quoi je réponds:


ce n'est pourtant pas ce qui ressort de la vie de ceux qui mangent fort peu comme les yogis ou les jeûneurs professionnels...

de tous bords qu'on se tourne, on tombe sur des preuves qu'il vaut mieux manger moins pour la santé et la longévité

et de toutes façons, si tous les milliards d'habitants de la planète désiraient manger autant... ben ça resterait dans le domaine du désir, ou bien y aurait plus rien bientôt....

pour autant que je sache, les peuples qui se sont empiffrés étaient toujours à leur déclin et se sont toujours fait démolir par d'autres peuples plus en forme parce que moins dégénérés.

et je ne mentionne même pas l'éthique de la chose.

et puis, vraiment, ce que je crois, c'est qu'on parle d'addiction et de fuite... addiction au confort transitoire apporté par la bouffe sucrée, et fuite du quotidien, de sa fatigue et de sa déprime. je trouve absurde de vouloir fuir ses problèmes en se goinfrant. il est évident que 1) il y a des choses dans la vie qui ne vont pas et qui devraient être changées, et 2) que la biochimie du corps ne répond pas, ce à quoi on peut remédier avec les bons minéraux, suppléments, vitamines, etc., et surtout, surtout, pour beaucoup du moins sinon tous, retrait des aliments allergènes et même un jeûne!


il me semble quant à moi que cela soit symptômatique du déclin du "rêve américan". à défaut d'avoir une grosse cabane et un gros char pour tout le monde, bouffons tout ce qu'on peut, baffrons-nous, faisons du muscle ou de la graisse, prenons notre place dans ce monde... mais voilà le hic, ça non plus, y en aura pas pour tout le monde! au lieu de dire comme nos mères: "finis ce qu'il y a dans ton assiette, pense aux petits Chinois qui n'ont pas à manger", on dit quoi? "tape-toi 15 bananes de plus tant qu'il y en a et sois heureux que le milliard d'Indiens et le milliard de Chinois sur terre se contentent de rien ou d'un bol de riz par jour" ?


Dernière édition par moi-kilucru le Sam 20 Juin - 14:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yin/yang

avatar

Messages : 230
Date d'inscription : 29/11/2008
Localisation : Granby, QC

MessageSujet: Re: Conscious Eating – G. Cousens on Overeating   Sam 20 Juin - 14:02

Je ne vois pas la nécessité de bouffer autant de calories à moins d'être un athlète de haut niveau ou un travailleur de force. scratch De plus cela fatigue le pancreas qui doit secréter constamment de l'insuline et des enzymes. Trop de calories aura aussi pour effet que l'individu devra stocker les excédents sous forme de graisses. Il y aura certainement tendance à l'embonpoint à moins d'être un type métabolique oxydatif rapide (fast oxidizer). Frenchie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
moi-kilucru

avatar

Messages : 5846
Date d'inscription : 24/11/2008
Localisation : The Best in the West, MTL, QC

MessageSujet: Re: Conscious Eating – G. Cousens on Overeating   Sam 20 Juin - 14:04

exactement, Yin/Yang, entre autres choses. as-tu lu mon nouveau post, un article de Matt Monarch qui dévoile un côté sérieusement caché du crudivorisme: les obèses crudivores et ceux qui perdent mais reprennent le poids perdu, chose qu'on nous avait toujours dit impossible.... c'est ici: http://alternativesante.superforum.fr/alimentation-naturelle-et-vivante-f1/fat-cells-and-being-overweight-on-a-raw-food-diet-article-by-matt-monarch-t1192.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yin/yang

avatar

Messages : 230
Date d'inscription : 29/11/2008
Localisation : Granby, QC

MessageSujet: Re: Conscious Eating – G. Cousens on Overeating   Sam 20 Juin - 14:28

moi-kilucru a écrit:
exactement, Yin/Yang, entre autres choses. as-tu lu mon nouveau post, un article de Matt Monarch qui dévoile un côté sérieusement caché du crudivorisme: les obèses crudivores et ceux qui perdent mais reprennent le poids perdu, chose qu'on nous avait toujours dit impossible.... c'est ici: [url=http://alternativesante.superforum.fr/alimentation-naturelle-et-vivante-f1/fat-cells-and-being-overweight-on-a-raw-food-diet-article-by-matt-monarch-t1192.htm
http://alternativesante.superforum.fr/alimentation-naturelle-et-vivante-f1/fat-cells-and-being-overweight-on-a-raw-food-diet-article-by-matt-monarch-t1192.htm[/quote[/url]]

Intéressant! J'irai voir ça. Merci! merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Conscious Eating – G. Cousens on Overeating   

Revenir en haut Aller en bas
 
Conscious Eating – G. Cousens on Overeating
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» "oser avoir faim" connaissez vous ce livre ?
» Maryline Baumard sur l'agrégation : "L’aberration est connue".

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE BAR À JUS DE KILUCRU :: Bibliothèque virtuelle - Théories Net et Bouquins-
Sauter vers: