LE BAR À JUS DE KILUCRU
Bonjour!

LE BAR À JUS DE KILUCRU

UN FORUM SYMPA, OUVERT ET INFORMÉ, AXÉ SUR LA RECHERCHE ET LA DISCUSSION DES MODES ALTERNATIFS DE SANTÉ PHYSIQUE, MENTALE ET SPIRITUELLE, PAR LES PRODUITS NATURELS, LES TECHNIQUES PSYCHO-ÉNERGÉTIQUES, L'ALIMENTATION SAINE, VIVANTE OU CRUDIVORE.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Gabriel Cousens Nutrition Spirituelle (6): Forme et Énergie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
moi-kilucru



Messages : 5846
Date d'inscription : 24/11/2008
Localisation : The Best in the West, MTL, QC

MessageSujet: Gabriel Cousens Nutrition Spirituelle (6): Forme et Énergie   Mar 24 Fév - 1:47

Les CESS possèdent une forme. Ils peuvent transmettre l'énergie, la conserver, la perdre, en gagner et résonner avec elle. Ils sont, par conséquent, différents des champs morphogénétiques décrits par Rupert Sheldrake dans « A New Science of Life ». Ses champs morphogénétiques ne sont concernés que par la forme. Ils ne sont ni un type de matière, ni un type d'énergie? La description, par Sheldrake, des champs morphogénétiques et sa brillante hypothèse des causes formatrices, dépeignent magnifiquement la forme des CESS. Selon Sheldrake, les champs morphogénétiques jouent un rôle essentiel dans le développement et le maintien des formes des systèmes sur tous les plans. Sheldrake utilise le terme unité morphique afin de décrire les sous-unités d'un système; il existe ainsi une unité morphique pour les protons, une autre pour les atomes, les molécules d'eau et les cellules musculaires, une autre pour les organes tels que les reins. Les champs morphogénétiques supérieurs coordonnent l'interaction, l'organisation et la structuration des plus petites unités morphogénétiques. De même que les CESS, ces champs morphogénétiques correspondent à l'état potentiel d'un système en développement et sont présents avant qu'il ne se matérialise sous sa forme finale.

Une fois que le corps est présent, il devient un point de focalisation pour les CESS dans l'espace-temps lors qu’ils émergent, dans leur forme la plus pure, de l'état virtuel. Ces CESS hautement purifiés résonnent avec les CESS moins raffinés, immergés dans les champs bio-gravitationnels du corps humain et ainsi réénergétisent et augmentent leur degré d'organisation. Cela s'oppose à la conception du paradigme matérialiste selon laquelle la forme de vie physique est créatrice des champs d'énergie qui l'entourent. Bob Toben, dans « Space, Time and Beyond », souligne qu'Einstein insista dans ses théories sur le fait que le champ d'énergie crée la forme. La particule émergente est simplement une concentration spatio-temporelle du champ principal non linéaire (analogue aux CESS). En résumé, ces champs engendrent la matière. Le corps, selon ce paradigme holistique, est une forme stabilisée par les CESS.

Lorsque l'énergie d'un CESS est dispersée, le champ structurant est perturbé et le système vivant opère d'une façon moins organisée. C'est l'un des aspects importants par lesquels la forme des CESS diffère spécifiquement de la théorie des champs morphogénétiques de Sheldrake. Cette dissipation qui conduit le système vers la désorganisation peut être appelée entropie. En termes concrets, la dissipation des CESS signifie une multiplication cellulaire imparfaite, des fonctions enzymatiques moins performantes, une capacité moindre de transmutation biochimique et une susceptibilité accrue aux maladies chroniques. Cela se traduit par le vieillissement. De façon analogue, lorsque les CESS des aliments sont perturbés par des processus de raffinage, en particulier par une irradiation de plus de 100.000 rads (les radio-graphies des poumons vont d'1/4 à 1/2 rad), la valeur énergétique de ces aliments diminue l'énergie globale de nos CESS. Lorsque nous mangeons des aliments dont l'énergie est très haute, les résultats sont opposés l'énergie des CESS est amplifiée.

Lorsque les CESS sont énergétisés, ils développent une organisation plus définie et structurée, qui maintient plus aisément la forme et la fonction du système humain. Cette énergétisation annule l'entropie. C'est cette propriété des CESS qui met fin au processus de vieillissement. Ce style de vie énergétisée et ces aliments vivants, dont l'intense énergie naturelle n'est pas dissipée par le raffinage, nous aident à ralentir le processus du vieillissement et même à le faire aller à rebours. Une grande partie de cet ouvrage a pour finalité de démontrer comment un corps humain organisé et énergétisé est une source de santé et d'évolution spirituelle.

la suite ici: http://alternativesante.superforum.fr/alimentation-naturelle-et-vivante-f1/gabriel-cousens-nutrition-spirituelle-7-sur-la-structure-de-l-eau-t762.htm#6857
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shannsu



Messages : 1343
Date d'inscription : 01/12/2008

MessageSujet: Re: Gabriel Cousens Nutrition Spirituelle (6): Forme et Énergie   Sam 28 Fév - 22:03

moi-kilucru a écrit:
De même que les CESS, ces champs morphogénétiques correspondent à l'état potentiel d'un système en développement et sont présents avant qu'il ne se matérialise sous sa forme finale.

J'aime bien ce principe. Par la pensée, on peut ainsi, influencer le "développement" de réalités plus favorables, plus positives, avant même leur manifestation physique. Comme quoi une pensée positive bien dirigée aurait toute une influence dans notre vie, si on lui en donne la possibilité!

moi-kilucru a écrit:
Une fois que le corps est présent, il devient un point de focalisation pour les CESS [...] Ces CESS hautement purifiés résonnent avec les CESS moins raffinés, immergés dans les champs bio-gravitationnels du corps humain et ainsi réénergétisent et augmentent leur degré d'organisation.


Abondant dans le même sens...

moi-kilucru a écrit:
Cela s'oppose à la conception du paradigme matérialiste selon laquelle la forme de vie physique est créatrice des champs d'énergie qui l'entourent.

Le dilemne de l'oeuf et de la poule!!!

moi-kilucru a écrit:
lorsque les CESS des aliments sont perturbés par des processus de raffinage, en particulier par une irradiation de plus de 100.000 rads (les radio-graphies des poumons vont d'1/4 à 1/2 rad), la valeur énergétique de ces aliments diminue l'énergie globale de nos CESS. Lorsque nous mangeons des aliments dont l'énergie est très haute, les résultats sont opposés l'énergie des CESS est amplifiée.

Voyez-vous ici une autre belle justification pour les aliments frais biologiques? Moi si! applaudir

moi-kilucru a écrit:
lLorsque les CESS sont énergétisés, ils développent une organisation plus définie et structurée, qui maintient plus aisément la forme et la fonction du système humain. Cette énergétisation annule l'entropie. C'est cette propriété des CESS qui met fin au processus de vieillissement. Ce style de vie énergétisée et ces aliments vivants, dont l'intense énergie naturelle n'est pas dissipée par le raffinage, nous aident à ralentir le processus du vieillissement et même à le faire aller à rebours.

Voilà enfin la fontaine de jouvence dont nous rêvons toutes (et tous!). Pas tellement compliqué quand on y pense. Intrants de qualité = corps de qualité! Simple et, en même temps dans notre monde sur-pollué et sur-industrialisé, tellement difficile à obtenir!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.crusinesante.com
 
Gabriel Cousens Nutrition Spirituelle (6): Forme et Énergie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Contre la nourriture carnée - impacts de la viande sur la santé et l'évolution spirituelle - massacres d'animaux causes des guerres - vous êtes ce que vous mangez - l'alimentation magique - le Yoga de la Nutrition
» Modes de nutrition des escargots
» programme de remise en forme & entraînement
» Réforme des retraites = déficit de l'UNEDIC
» Aide technique sur la mise en forme de vos posts

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE BAR À JUS DE KILUCRU :: Bibliothèque virtuelle - Théories Net et Bouquins-
Sauter vers: