LE BAR À JUS DE KILUCRU
Bonjour!

LE BAR À JUS DE KILUCRU

UN FORUM SYMPA, OUVERT ET INFORMÉ, AXÉ SUR LA RECHERCHE ET LA DISCUSSION DES MODES ALTERNATIFS DE SANTÉ PHYSIQUE, MENTALE ET SPIRITUELLE, PAR LES PRODUITS NATURELS, LES TECHNIQUES PSYCHO-ÉNERGÉTIQUES, L'ALIMENTATION SAINE, VIVANTE OU CRUDIVORE.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Gabriel Cousens Nutrition Spirituelle (45): sur l'alimentation individualisée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
moi-kilucru

avatar

Messages : 5846
Date d'inscription : 24/11/2008
Localisation : The Best in the West, MTL, QC

MessageSujet: Gabriel Cousens Nutrition Spirituelle (45): sur l'alimentation individualisée   Dim 8 Mar - 23:31

Il existe de nombreux facteurs influençant le développement d'un régime alimentaire individualisé correct : notre dosha, le principe de l'individualité biochimique, les saisons, le climat politique et social, notre âge, la façon dont nous méditons, notre degré d'activité physique, nos besoins quotidiens qui sont à définir, notre état général de santé et de digestion, notre état actuel de détoxication et notre type présent d'alimentation. C'est pourquoi les régimes

alimentaires informatisés n'ont que peu de valeur. Il existe, cependant, un système informatique efficace, qui nous donne les réponses en fonction de notre appétit, de nos goûts, de nos désirs et aversions pour des aliments, de nos instincts, de nos impulsions et de notre intuition. C'est l'ordinateur de notre propre sensibilité intérieure.

Il n'existe pas de régime alimentaire universel. Des ouvrages comme celui-ci ne peuvent être que des guides nous aidant à commencer notre exploration personnelle. A cet égard, il nous faut devenir notre propre laboratoire, en étant en même temps le chercheur et le sujet de la recherche.

Comme pour toute expérimentation, il nous faut limiter les variables afin d'obtenir des informations claires. Les quatre variables fondamentales sont l'heure à laquelle nous mangeons, l'environnement dans lequel nous mangeons, ce que nous mangeons et combien nous mangeons.

L'essentiel est de ne pas écouter les experts, mais d'apprendre à manger lorsque nous avons faim et à boire lorsque nous avons soif. Il s'ensuit qu'il est nécessaire de s'abstenir de manger ou de boire lorsque nous n'avons ni faim ni soif. Il nous faut découvrir pour nous-mêmes quand et combien manger. Les recommandations générales quant au rythme et à la quantité peuvent nous aider à commencer notre période d'expérimentations et d'observation de nous-mêmes. Un environnement mental et émotionnel stable est également essentiel à l'obtention d'informations claires. En ne mangeant pas lorsque nous sommes émotionnellement perturbés, en méditant tous les jours avant les repas, en mangeant dans un environnement paisible, nous ne pouvons que favoriser les facteurs émotionnels à la source d'une bonne digestion.

Un des aspects de cet art de l'alimentation spirituelle est de prendre en considération un autre facteur essentiel, à savoir la quantité d'aliments ingérés. Si nous mangeons trop, quel que soit le type d'aliments ingérés, nous ne pourrons pas obtenir des informations claires sur la nourriture que nous mangeons. Il est conseillé de laisser, entre deux repas, un laps de temps suffisant à l'accomplissement de la digestion, afin que nous puissions observer le processus intégral de digestion de la nourriture. A moins que nous ne soyons sujet à l'hypoglycémie, il est bon de laisser quatre ou cinq heures entre deux repas. Le caractère bénéfique d'un aliment ne se limite pas à la sphère du goût. L'aliment doit nous être bénéfique durant tout le processus de digestion, d'assimilation, d'énergétisation et d'excrétion. Il doit nous être bénéfique durant toute la journée.

Certains régimes sont décevants en ce qu'ils nous conviennent au début mais, après quelques mois, ils s'avèrent toxiques.

Si notre régime alimentaire ne bloque pas le flux énergétique dans notre corps et nous permet de nous concentrer sur cette expérience de communion, alors nous sommes sur le bon chemin. Lorsque nous mangeons trop ou des aliments inadéquats, la digestion et l'assimilation des aliments demandent trop d'énergie. Cette perte d'énergie nuit à notre expérience de communion. Lorsque notre communion d'amour est bloquée avant, durant ou après le repas, cela signifie que nous ne sommes pas sur la bonne voie. Notre régime alimentaire nous convient lorsqu'il favorise la pratique de la méditation. Si, lorsque nous préparons et mangeons notre nourriture, nous faisons l'expérience d'une plus grande harmonie avec les forces de la nature, c'est que notre régime alimentaire est correct.

L'évolution de notre conscience résulte en une transformation des besoins physiques de notre corps. Il est important de percevoir lorsqu'il est nécessaire de transformer notre régime alimentaire afin de rester en harmonie avec notre évolution spirituelle. Faisons confiance à notre intuition et laissons-nous guider par les transformations subtiles du goût, nos réactions par rapport aux textures, les quantités désirées et nos désirs pour certains aliments.

Grâce à ce processus d'étude de soi, nous sommes capables de déterminer les signaux dont le fondement n'est pas nutritionnel. Ce processus nous aide à prendre conscience d'informations subtiles, de transferts sur la nourriture et des réactions faisant suite aux repas. Cette écoute constante de nos besoins alimentaires et énergétiques nous permet de transformer notre régime afin de favoriser notre processus d'évolution. Cela nous donne la liberté de pouvoir le réorganiser durant chaque phase de notre évolution spirituelle afin d'améliorer notre santé et de favoriser l'expansion de notre conscience.Une approche alimentaire qui implique une étude de soi et une réelle la connaissance de soi devient en elle-même une pratique spirituelle. Cette approche fait partie de l'art de conscience de soi essentiel au développement d'une vie intégrant harmonieusement toutes nos fonctions mondaines, travail, jeu, vie de famille et responsabilité sociale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Gabriel Cousens Nutrition Spirituelle (45): sur l'alimentation individualisée
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Contre la nourriture carnée - impacts de la viande sur la santé et l'évolution spirituelle - massacres d'animaux causes des guerres - vous êtes ce que vous mangez - l'alimentation magique - le Yoga de la Nutrition
» exam nutrition alimentation
» devoir n°1 Nutrition et Alimentation
» corrigés devoirs nutrition et alimentation
» Programme de nutrition-alimentation

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE BAR À JUS DE KILUCRU :: Bibliothèque virtuelle - Théories Net et Bouquins-
Sauter vers: