LE BAR À JUS DE KILUCRU
Bonjour!

LE BAR À JUS DE KILUCRU

UN FORUM SYMPA, OUVERT ET INFORMÉ, AXÉ SUR LA RECHERCHE ET LA DISCUSSION DES MODES ALTERNATIFS DE SANTÉ PHYSIQUE, MENTALE ET SPIRITUELLE, PAR LES PRODUITS NATURELS, LES TECHNIQUES PSYCHO-ÉNERGÉTIQUES, L'ALIMENTATION SAINE, VIVANTE OU CRUDIVORE.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 les phythormones, c'est quoi ? (Festy)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
moi-kilucru



Messages : 5846
Date d'inscription : 24/11/2008
Localisation : The Best in the West, MTL, QC

MessageSujet: les phythormones, c'est quoi ? (Festy)   Sam 14 Mar - 17:27

Ce sont des molécules présentes dans certains végétaux qui se comportent un peu comme des hormones dans notre corps. Parmi les phytohormones, nous nous intéressons particulièrement aux phytoestrogènes et à la phytoprogestérone. Tous deux « miment » les hormones féminines.

Les phytoestrogènes sont environ 1 000 fois moins puissants que nos propres hormones, ce qui est très utile car ils agissent tout en douceur. Donc, certes leurs effets peuvent paraître moins impressionnants que ceux du traitement hormonal substitutif classique (qui fait appel à des estrogènes « puissants »), mais d'un autre côté ils sont aussi nettement moins nocifs et, même, présenteraient des propriétés protectrices là où les hormones « hard » seraient dangereuses. Ainsi, des études montrent que les isoflavones protègent du cancer du sein, tandis que les hormones des traitements habituels augmentent au contraire le risque d'en développer un. C'est que dans l'organisme, nous avons des récepteurs à estrogènes sur nos cellules. Si les phytoestrogènes s'y logent, il n'y a plus de place pour les estrogènes « durs » : les premiers jouent donc un rôle « antiestrogène », et nous protègent des effets néfastes de ces derniers. Bien sûr, lorsqu'il n'y a plus d'estrogènes de fabrication maison (ménopause), les phytoestrogènes ne prennent plus leur place, ils jouent simplement un rôle d'estrogènes, mais en plus doux.

Les chercheurs découvrent chaque jour de nouveaux végétaux qui en contiennent. Parmi les aliments nous connaissons surtout le soja et le houblon (bière), parmi les plantes le trèfle rouge. Tout comme le taux des végétaux en vitamines et minéraux dépend du mode de culture et de la saison, celui d'isoflavones (voir plus bas) varie lui aussi en fonction de certains paramètres, tels que le lieu de culture et l'année de récolte. Par ailleurs, il est impossible de définir exactement comment le corps « capte » les isoflavones au beau milieu d'un repas qui contient des graisses, des fibres, des protéines, des sucres, parfois de l'alcool... et tout un tas de bonnes choses ! Pour toutes ces raisons, les compléments alimentaires ne contiennent que des isoflavones dits standardisés, c'est-à-dire dont on retrouve toujours la même quantité afin de ne pas compromettre le résultat du traitement. Ces produits apportent la quantité moyenne de phytoestrogènes que l'on consommerait si notre alimentation était à base de soja, comme les Asiatiques.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
les phythormones, c'est quoi ? (Festy)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Code binaire : à quoi ça sert ?
» quoi faire avec des poivrons ?
» farine de riz, oui mais j'en fais quoi???
» L'imagination, c'est quoi ?
» Avec quoi fourrer une galette Vgl de sarrasin ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE BAR À JUS DE KILUCRU :: Produits naturels et techniques psycho-énergétiques-
Sauter vers: