LE BAR À JUS DE KILUCRU
Bonjour!

LE BAR À JUS DE KILUCRU

UN FORUM SYMPA, OUVERT ET INFORMÉ, AXÉ SUR LA RECHERCHE ET LA DISCUSSION DES MODES ALTERNATIFS DE SANTÉ PHYSIQUE, MENTALE ET SPIRITUELLE, PAR LES PRODUITS NATURELS, LES TECHNIQUES PSYCHO-ÉNERGÉTIQUES, L'ALIMENTATION SAINE, VIVANTE OU CRUDIVORE.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Petite histoire du chlorure de magnesium (Marie France Muller)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
moi-kilucru

avatar

Messages : 5846
Date d'inscription : 24/11/2008
Localisation : The Best in the West, MTL, QC

MessageSujet: Petite histoire du chlorure de magnesium (Marie France Muller)   Sam 21 Nov - 0:12

Tous sont unanimement enchantés de la sensation d'euphorie, d'énergie, de résistance à la fatigue qu'ils éprouvent en prenant ce que tous appelaient « sa drogue ». L'information se répand comme une traînée de poudre, ce qui lui procure une ample moisson de faits auxquels il ne s'attendait guère et qui lui inspirent de nouvelles recherches.

« Je fus ainsi conduit à étudier l'action des sels magnésiens sur la narcose chloroformique, sur les avitaminoses, sur l'anaphylaxie, sur la sécrétion, l'élimination et les propriétés de la bile, sur l'acidification de l'urine », si importante dans le cancer.

Le champ de sa méthode se trouve ainsi singulièrement élargi : de technique de pansement, elle devient « une méthode générale qui augmente la résistance non seulement contre l'infection, mais contre l'avitaminose, contre l'anaphylaxie, contre le dépérissement sénile et contre la cancérisation » s. Vaste programme qui l'amena à publier ses travaux dans deux communications à l'Académie des sciences et à l'Académie de médecine en septembre 1915. Professeur de clinique chirurgicale, il dispose à cette époque d'un laboratoire ; ses élèves sont ses plus précieux auxiliaires. En avril 1918, il publie même en collaboration avec l'un d'eux, Noël Fiessinger, un gros livre intitulé Biologie de la plaie de guerre, dans lequel il établit le bilan de ses recherches.

La méthode se structure et se perfectionne. Au début, il utilisait le chlorure de magnésium seul. Par la suite, ayant pris connaissance des travaux de Grignard sur la puissance synthétique des composés organo-magnésiens, il décide d'ajouter au chlorure de faibles quantités des autres sels halogénés de magnésium : bromure, iodure et fluorure. Après quelques tâtonnements, il met au point une formule à laquelle il donne le nom de Delbiase, en vente libre en pharmacie. (Cependant, pour une obscure raison, l'actuelle Delbiase s'est vue amputée depuis 1983 des iodure et fluorure, tout en conservant le même nom ! Elle ne contient donc plus, hélas, que du chlorure de magnésium et du bromure de magnésium.)

C'est tout à fait par hasard, une fois encore, que Delbet est amené à constater une possible liaison entre la prise régulière de Delbiase et la disparition « spontanée » de lésions cutanées précancéreuses dont il s'était déjà fait opérer à trois reprises, mais qui récidivaient malgré tout. Ayant décidé de ne plus s'en préoccuper, faute de savoir que faire, il se met à prendre de la Delbiase chaque matin. Quelques mois plus tard, tout était redevenu normal sans qu'il n'y prit garde ! Les lésions ne revinrent jamais plus.

Or, il avait déjà expérimenté la prise de dolomie pour ce type de problème sans obtenir de résultat (la dolomie est un carbonate double de magnésium et de calcium). La suite de ses recherches prouva que l'action du chlorure de magnésium ou de la Delbiase était probablement due, non à l'ion magnésium, mais à la molécule saline (le chlorure). Il existe une grande différence entre le carbonate et les sels halogénés ! Il put même constater que, tandis que les carbonates accélèrent l'évolution des tumeurs cancéreuses ou des lésions précancéreuses, la Delbiase ou le chlorure de magnésium en stoppe l'évolution et les fait même souvent régresser.

Ses nombreuses expériences (sur les animaux, hélas) visent alors la prévention et l'évolution de cancers greffés. Les résultats, très nettement favorables, lui prouvent qu'il est possible de ralentir l'évolution des cancers en saturant l'organisme de ces sels halogénés de magnésium. Leur action sur la cellule cancéreuse est indiscutable. Ce sont ces faits cliniques qui lui permirent d'attribuer aux sels halogénés de magnésium (chlorure de magnésium et Delbiase) une action préventive contre le cancer.

Il souligne par ailleurs que le chlorure de magnésium ne doit pas être considéré comme un toxique pour la cellule cancéreuse. En fait, « tout ce qui vit a besoin de magnésium, les cellules cancéreuses comme les cellules saines ». L'action des sels magnésiens est en fait cytophylactique, c'est-à-dire qu'ils augmentent la résistance et l'activité des cellules. En fait, ils rétablissent le bon fonctionnement cellulaire lorsque celui-ci se trouve vicié par une quelconque pathologie.

Autre action du chlorure de magnésium : il diminue l'alcalose sanguine et acidifie l'urine chez les cancéreux qui, généralement, souffrent d'hyperalcalose. Cette action pourrait à elle seule expliquer l'un des modes d'action du chlorure de magnésium sur les terrains cancéreux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shannsu

avatar

Messages : 1343
Date d'inscription : 01/12/2008

MessageSujet: Re: Petite histoire du chlorure de magnesium (Marie France Muller)   Sam 21 Nov - 18:52

Quelle recherche!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.crusinesante.com
moi-kilucru

avatar

Messages : 5846
Date d'inscription : 24/11/2008
Localisation : The Best in the West, MTL, QC

MessageSujet: Re: Petite histoire du chlorure de magnesium (Marie France Muller)   Sam 21 Nov - 18:57

pas vraiment, c'était 3 pages de son livre...

AH, OH, tu ne parlais pas de moi???????????

oui, Delbet est impressionnant, tout comme Neveu, son successeur.

mais le meilleur n'est pas là, c'est avant.

comment en est-il arrivé à le prendre oralement????

il l'injectait... jusqu'à ce qu'il tombe sur un phobique des aiguilles. y avait rien à faire, pire que moi....

alors il a dit aux infirmières de le lui faire boire.

sourire entendu.

il demande qui on se moque, pourquoi elles rigolent...

et elles de dire qu'il y a longtemps qu'elles en boivent tous les jours parce que ça leur donne la pêche!!!!

moralité??? ben je vous laisse deviner toutes seules comme des grandes....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
moi-kilucru

avatar

Messages : 5846
Date d'inscription : 24/11/2008
Localisation : The Best in the West, MTL, QC

MessageSujet: Re: Petite histoire du chlorure de magnesium (Marie France Muller)   Dim 22 Nov - 14:32

au fait Lilas, ils racontent que la Delbiase se vend en pharmacie... inutile de dire que pas ici... tu pourrais nous en avoir, dis??????
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marie-france



Messages : 5
Date d'inscription : 10/01/2010

MessageSujet: Re: Petite histoire du chlorure de magnesium (Marie France Muller)   Lun 11 Jan - 18:05

Le sel de nigari que l'on trouve en magasin bio est du chlorure de magnésium tout à fait naturel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
moi-kilucru

avatar

Messages : 5846
Date d'inscription : 24/11/2008
Localisation : The Best in the West, MTL, QC

MessageSujet: Re: Petite histoire du chlorure de magnesium (Marie France Muller)   Lun 11 Jan - 18:47

bonjour et bienvenue , Marie-France, contente de te lire...

oui, nous avons parlé du nigari déjà et espérions trouver d'autres personnes pour continuer à en parler.

tiens, y a ici: http://alternativesante.superforum.fr/alimentation-naturelle-et-vivante-f1/nigari-et-terra-alba-pour-le-tofu-vous-connaissez-t960.htm?highlight=nigari

et ici: http://alternativesante.superforum.fr/produits-naturels-et-techniques-psycho-energetiques-f6/ce-que-soigne-le-chlorure-de-magnesium-t1423.htm

si le coeur te dit d'en parler.... , que tu aies des expériences à partager ou des questionnements...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marie-france



Messages : 5
Date d'inscription : 10/01/2010

MessageSujet: Re: Petite histoire du chlorure de magnesium (Marie France Muller)   Mar 12 Jan - 15:21

Oups effectivement vous aviez déjà bien fait le tour du sujet , je suis une petite nouvelle de trois jour , commence seulement à vous lire et c'est tellement riche qu'il me faudra un peu de temps pour tout découvrir

Pour clore le sujet "nigari", je connais un homme de 90 ans avec toujours ses cheveux noir, son secret dit il , se rincer les cheveux au sel de nigari...

Bon je continue ma lecture merci à toutes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
moi-kilucru

avatar

Messages : 5846
Date d'inscription : 24/11/2008
Localisation : The Best in the West, MTL, QC

MessageSujet: Re: Petite histoire du chlorure de magnesium (Marie France Muller)   Mar 12 Jan - 22:03

c'est tout bien parfait, Marie-France, ce sont les aléas du "métier" de forumeuse, lol!!!! on ne risque pas de demander aux nouveaux d'avoir tout lu avant de s'inscrire et de causer!!!!!!!! alors quand y en a ki ont de la mémoire, ils/elles peuvent référer les intéressés aux endroits où on en a déjà parlé. sinon, ben on recommence!!! c'est absolument fascinant pour certain(e)s, de voir qu'ils ont déjà discuté d'un sujet et en avaient oublié tout ou partie....

alors c'est reparti, mon kiki.........!!! pis non, on veut pas clore!!!!!!!!!

fascinant ton ptit vieux, dis-moi. d'où il sort cette idée? il ne l'avale pas, il ne fait que le passer sur ses cheveux?
sais-tu le ratio? et le fait-il depuis longtemps? avait-il commencé à blanchir avant de commencer cette "thérapie", sais-tu?
mon père n'avait même pas les cheveux blancs jusqu'à ces mi-80, mais gris tout de même.... 90, c'est vraiment trop impressionnant!


Dernière édition par moi-kilucru le Lun 18 Jan - 22:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marie-france



Messages : 5
Date d'inscription : 10/01/2010

MessageSujet: Re: Petite histoire du chlorure de magnesium (Marie France Muller)   Lun 18 Jan - 10:11

merci pour ta patience, il faisait aussi des cures , mais l'utilisait comme dernier rinçage pour les cheveux , qu'il a toujours gardé noir

Je le fais aussi "de temps en temps " je dilue encore la dose proposée sinon chez moi cela fait le cheveux trop poisseux un peu comme si je sortais d'un bain de mer , le soleil et les cocotiers en moins!!!

Je continue ma lecture, que j'aimerais causer l'anglais...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
moi-kilucru

avatar

Messages : 5846
Date d'inscription : 24/11/2008
Localisation : The Best in the West, MTL, QC

MessageSujet: Re: Petite histoire du chlorure de magnesium (Marie France Muller)   Lun 18 Jan - 22:12

ben justement, la dose, c'est quoi?

si tu as des questions, pour l'anglais, tu peux demander.
si tu veux tout traduire, y a des traducteurs internet
as-tu regardé le post sur la langue dans Mission? http://alternativesante.superforum.fr/mission-et-renseignements-sur-le-superforum-f8/a-propos-de-la-langue-t2.htm


Dernière édition par moi-kilucru le Mar 19 Jan - 17:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marie-france



Messages : 5
Date d'inscription : 10/01/2010

MessageSujet: Re: Petite histoire du chlorure de magnesium (Marie France Muller)   Mar 19 Jan - 16:38

Moi je mes 20 gr de nigari par litre d'eau , en cure , comme rinçage des cheveux je dilue encore de moitié

Merci pour le tuyaux , je suis pas très branchée pc

Bonne soirée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
moi-kilucru

avatar

Messages : 5846
Date d'inscription : 24/11/2008
Localisation : The Best in the West, MTL, QC

MessageSujet: Re: Petite histoire du chlorure de magnesium (Marie France Muller)   Mar 19 Jan - 17:30

dommage que je venais de me les laver. la prochaine fois, c'est sûr, faut que j'essaie. mes cheveux me désespèrent...

merci pour l'info
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
moi-kilucru

avatar

Messages : 5846
Date d'inscription : 24/11/2008
Localisation : The Best in the West, MTL, QC

MessageSujet: Re: Petite histoire du chlorure de magnesium (Marie France Muller)   Jeu 21 Jan - 17:09

bon alors j'ai essayé, mais j'étais pas sûre du fonctionnement. quand tu dis dernier rinçage, veux-tu dire que tu te remets encore sous la douche après ou non, que tu laisses le nigari dans les cheveux?

je savais pas cke j'avais en partant, dès le shampoing, j'ai pas aimé leur texture, puis je les ai enduits d'avocat et d'huile selon une recette que j'avais lue, mais alors le foutoir!!!! j'ai donc relavé au shampoing bio et là ils avaient une meilleure tronche au senti des doigts. j'ai donc rincé, mis mon masque hydratant habituel (pas bio mais le seul qui m'aide), mis du nigari et rerincé. bon, c'est pas mal, mais sec un peu.

alors j'ai relu ton message, tu dis donc, si j'ai bien compris, que ça redonne la couleur naturelle des cheveux mais que ça les rend poisseux??

quelqu'un d'autre a l'expérience de ça??


Dernière édition par moi-kilucru le Jeu 21 Jan - 19:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marie-france



Messages : 5
Date d'inscription : 10/01/2010

MessageSujet: Re: Petite histoire du chlorure de magnesium (Marie France Muller)   Jeu 21 Jan - 17:35

La dernière eau de rinçage ce fait dans un récipient dans lequel tu dilue le nigari avec plus d'eau que pour une cure à boire sinon les cheveux sont poisseux .

Je ne sais pas si cela redonne la couleur aux cheveux , mon exemple du monsieur de 90 ans , il avait gardé ses cheveux noirs toute sa vie , et pour lui c'était le nigari le cause

Moi pour le moment j'ai toujours mes cheveux bruns , mais je ne suis pas régulière

Après ces quelques ajustements j'espère que tes cheveux vont aimer tu me diras .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
moi-kilucru

avatar

Messages : 5846
Date d'inscription : 24/11/2008
Localisation : The Best in the West, MTL, QC

MessageSujet: Re: Petite histoire du chlorure de magnesium (Marie France Muller)   Ven 22 Jan - 20:50

comme je l'ai fait, en tous cas, c'était extrêmement surprenant, ma permanente lamentable est restée bien bouclée toute la journée, comme si j'y avais mis un truc pour tenir, ce que je n'ai pas fait.

j'imagine qu'il faudrait attendre que mes cheveux soient redevenus naturels...

un jour, j'ai plus été capable de me supporter, vu que j'essayais de les faire pousser et qu'ils sont le drame de ma vie depuis toujours, et je me suis précipitée chez un coiffeur pas cher pour une permanente pas réussie....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Petite histoire du chlorure de magnesium (Marie France Muller)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Petite histoire du chlorure de magnesium (Marie France Muller)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une petite histoire
» Une belle petite histoire : Une façon de voir les choses .
» Petite histoire...
» Petite histoire ...
» [Poème] Petite histoire en vers.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE BAR À JUS DE KILUCRU :: Bibliothèque virtuelle - Théories Net et Bouquins-
Sauter vers: