LE BAR À JUS DE KILUCRU
Bonjour!

LE BAR À JUS DE KILUCRU

UN FORUM SYMPA, OUVERT ET INFORMÉ, AXÉ SUR LA RECHERCHE ET LA DISCUSSION DES MODES ALTERNATIFS DE SANTÉ PHYSIQUE, MENTALE ET SPIRITUELLE, PAR LES PRODUITS NATURELS, LES TECHNIQUES PSYCHO-ÉNERGÉTIQUES, L'ALIMENTATION SAINE, VIVANTE OU CRUDIVORE.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 ALZHEIMER ET LE CURCUMA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Messages : 273
Date d'inscription : 23/11/2008

MessageSujet: ALZHEIMER ET LE CURCUMA   Ven 28 Nov - 18:58

Au fait, saviez-vous qu’il n’y a pratiquement pas d’Alzheimer en Inde? C’est à cause des quantités phénoménales de curcuma/tumeric qu’ils consomment dans leur curry. Le curcuma contient des composés phénoliques, appelés curcuminoïdes, possédant des propriétés antioxydantes et anti-inflammatoires puissantes : Le bisdemetmethoxycurcumin.
Le curcuma, appelé aussi safran des Indes, aurait la capacité de limiter la formation des "plaques amyloïdes", qui sont à l'origine de la maladie d'Alzheimer. C'est en tout cas la conclusion de travaux publiés dans la revue Journal of Alzheimer Disease, et réalisés par des chercheurs américains de UCLA, à Los Angeles.
Cette épice, très utilisée dans la cuisine indienne et notamment indispensable à la préparation du curry, contient de la curcumine. Il s'agit d'un polyphénol, dont les effets anticancéreux, antioxydants et anti-inflammatoires sont déjà connus.
Et y a pas que ça :
Une chose est certaine : l’incidence du cancer du côlon est moins élevée dans les pays asiatiques consommateurs de curcuma. Une particularité qui a suscité des dizaines d’essais cliniques, lesquels ont tous conclu à la réalité de l’action anticancéreuse de l’épice, sans réussir pour autant à en identifier précisément le mécanisme. Une équipe de l’université du Texas, qui a étudié les : effets du curcuma sur le cancer de la peau, a peut-être élucidé le mystère selon elle, le curcuma possède la double faculté d’inhiber la croissance et de précipiter la mort des cellules cancéreuses.
Et, comme par hasard :
Les résultats d'essais sur des animaux ont démontré que les curcuminoïdes n'étaient pas entièrement absorbés par l'organisme, le taux d'absorption variant de 15 % à 60 %. Pour cette raison, des fabricants associent de la broméline à la curcumine, car cette enzyme digestive peut améliorer l'absorption de plusieurs substances. Les suppléments de curcuma offerts dans une base grasse (huile de poisson, lécithine, acides gras essentiels, etc.) seraient aussi mieux absorbés. (Pizzorno JE Jr, Murray Michael T (Ed). Textbook of Natural Medicine, Churchill Livingstone, États-Unis, 1999, p. 692.

Mais vous en faites ce que vous voulez, hein, si vous ne voulez pas de curcuma pour éviter le cancer, l’alzheimer et tout le reste, moi je ne vous en voudrai pas, hein, moi aussi, je suis zen! Je suis même super zen!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alternativesante.superforum.fr
 
ALZHEIMER ET LE CURCUMA
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Curcuma : une épice à consommer tous les jours !
» Alzheimer poemes
» Des recettes avec du Curcuma
» Court-circuiter Alzheimer ?
» Alzheimer : le ginkgo non, le thc peut-être

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE BAR À JUS DE KILUCRU :: Produits naturels et techniques psycho-énergétiques-
Sauter vers: